Pour un soutien communal aux secteurs les plus touchés par la crise

Communiqué de presse du 26 novembre 2020

Afin de soutenir notre économie rolloise et agir en faveur des plus touchés par la crise liée à la pandémie, le parti socialiste rollois (PSR) avait soumis au Conseil Communal du printemps dernier six mesures simples, concrètes et ciblées (voir en ce sens www.rolledemain.ch).

Le PSR a réitéré, lors du Conseil communal de juin dernier, sa demande d’implémenter ces mesures dès que possible. Toutefois, mise à part l’apparition de terrasses supplémentaires et quelques autres mesures éparses, l’action de la Municipalité a semblé bien timorée au regard de l’ampleur de la crise que nous traversons.

Au coeur de la tempête, il est désormais nécessaire pour les autorités rolloises d’affirmer leur soutien envers les plus exposés par la crise. Le PSR demande ainsi aux autorités de renoncer à percevoir les loyers de novembre des cafés-restaurants détenteurs de baux commerciaux de la Ville. Cette mesure devrait être prolongée selon les cas, en fonction des dates de reprise des activités ou des difficultés rencontrées.

Autre mesure phare pour soutenir la consommation locale et renforcer le pouvoir d’achat des ménages les plus fragiles, le PSR demandait au printemps déjà que la Ville de Rolle adresse à ses habitants bénéficiant de subsides cantonaux à l’assurance maladie, un bon d’achat valable dans les commerces rollois. (www.rolledemain.ch; bons d’achats aux ménages rollois)

Aujourd’hui, l’implémentation d’une telle mesure serait bénéfique non seulement pour les Rolloises et les Rollois, mais aussi pour les commerces locaux, les cafés et les restaurants. En ces temps de crise, il est indispensable de se montrer solidaires pour affronter les vagues successives de difficultés économiques et sociales.

Le PSR réitère vivement sa demande de voir la Municipalité de Rolle adopter un plan ambitieux de soutien aux secteurs concernés par la crise et aux ménages rollois par des mesures concrètes et rapides d’ici la fin de l’année.

 

Sans catégorie. Bookmark the permalink.